Franck Bovet - Daidalos

La composition « Daidalos - Labyrinthe pour violoncelle solo » du musicien français Franck Bovet est une œuvre d’art qui utilise aussi bien des moyens littéraires que plastiques et ludiques.

Dans cette « œuvre ouverte » au sens d’Umberto Eco, des textes de la mythologie grecque, des idées alchimiques, de la musique électroacoustique et des technologies modernes se côtoient pour former une œuvre interactive. Inspiré par la construction de jeux vidéo, Bovet a créé une partition vivante à laquelle le public et le violoncelliste soliste Ian-Efinn Rosiu ont accès grâce à des applications ludiques.

La musique contemporaine est « jouée », c’est-à-dire que des éléments typiques du jeu sont utilisés dans un contexte différent de celui du jeu. 123 pages de partition ont été transformées en œuvre d’art numérique liée à un labyrinthe. Comme dans le labyrinthe de l’ingénieux inventeur Daedalus, qui change et s’élargit tout seul, les visiteurs du concert et Ian-Efinn Rosiu décident du parcours musical du concert par leur choix.

Le violoncelle est aliéné par les effets électroniques développés au Centre Henri Pousseur de Liège. L’art numérique et les effets visuels ont été créés par le partenaire 3 KD de Liège.

Dans le cadre des Impact Days. Avec le financement du programme de coopération Interreg V-A Euregio Meuse-Rhin. Coproduction : Chudoscnik Sunergia

Plus d'informations

08.11.2019 - 20:00
Eupen, Alter Schlachthof

commandez des billets